Dernière mise à jour: 04 Fév 2019

Easy Link: le nouveau système multimédia de Renault.

Renault est plein de surprises. Alors que je pensais que ça serait la Clio V (premières photos demain), qui inaugurerait le nouveau système multimédia, voici que la Twingo lui grille la politesse. Mais attention, pour le moment pas énormément d’infos de disponibles.

Nous allons donc faire une étude du dossier de presse concernant cette Twingo phase 2 (dossier de presse disponible en PDF ICI)

En entrée de gamme on a donc le système R-Go qui continue son bonhomme de chemin et qui a bien évolué depuis mon essai il y a 4 ans. En effet depuis, il y a notamment eu l’intégration de Google Maps et Waze ainsi qu’une refonte de l’interface graphique.

2019 – Nouvelle Renault TWINGO

Sur la finition la plus haute, le vénérable R-Link 1 est poussée vers la sortie pour faire place au nouveau système. Celui-ci ne se prénomme pas « R-Link 3 » comme je l’avais supposé mais « Easy-Link ».

Easy Link Renault Twingo

On reste sur un écran 7 pouces et une intégration très similaire au R-Link 1 (écran, boutons…) surement pour des histoires de coûts, cela devrait être très différent dans la Clio V comme la rare photo espionne nous l’a montré (voir ici).

Parce que Renault croit en une simplification des usages automobiles grâce au véhicule connecté, le label Renault EASY CONNECT est progressivement déployé sur l’ensemble de la gamme. Cet écosystème est constitué de services connectés utilisant des technologies innovantes. Développées par l’Alliance et ses partenaires, elles sont disponibles au travers des applications mobiles et des systèmes multimédias.

C’est donc bien un système fait avec Nissan, ce qui n’était plus arrivé depuis le CNC au tout début de l’Alliance. CNC, qui est selon moi le meilleur système proposé par Renault (par rapport à l’environnement technologique de l’époque évidemment). Si le système s’appelle Easy Link, l’écosystème Cloud s’appelle bien Easy Connect comme le site web de Renault.

On notera que la communication insiste sur la simplicité d’utilisation du nouveau système :

Il met l’accent sur la facilité d’utilisation et l’ergonomie, grâce à la fluidité de son interface et aux raccourcis limitant le nombre de clics pour passer d’une fonction à une autre.

Les nombreuses critiques concernant l’ergonomie du R-Link 2 semblent avoir été entendues, à voir dans la pratique évidemment. Un travail semble avoir été fait sur la téléphonie main libre avec un double micro permettant de filtrer les bruits ambiants et ne conserver que la voix. La restitution sonore devrait aussi progresser puisque 2 tweeters (donc pour les aigues) ont été rajouté sur la Twingo.

Easy Link, est compatible Android Auto mais aussi Carplay (indisponible sur R-Link 1), le système est donc à jour de ce côté-là. Sur la photo avec Carplay, on peut distinguer trois boutons sur le côté droit qui semblent être (de haut en bas) : Paramètres véhicule, Accueil, Menu. Je constate que le bouton rotatif pour le volume a été conservé, une bonne chose.

Pour l’interface, on n’a qu’une seule photo à se mettre sous la dent pour le moment, je l’ai isolée de la photo d’habitacle, redressée et éclaircie.

C’est très probablement le menu d’accueil permettant d’accéder aux différents domaines du système (Radio, Musique, Téléphone, Applications…). Le style semble assez sobre et monochrome donc dans l’air du temps (La dernière Freebox a aussi adopté ce style par exemple). On remarque qu’il y a 2 prises USB disponibles, cela permet donc d’avoir une clé usb en permanence branchée et de pouvoir profiter de la réplication smartphone sur l’autre prise. Un rangement a d’ailleurs été crée pour placer son smartphone à la verticale, car aujourd’hui ce n’est clairement pas le cas sur les Renault (il n’y a qu’à voir le Scenic 4…).

Cependant pas de navigation intégrée pour le lancement. Tout d’abord on le voit sur la photo du Menu de Easy Link : Pas d’icône de navigation (mais on a la réplication permettant d’avoir Google Maps, Waze…) et dans un paragraphe à la fin nous avons 3 points mis en avant qui arriveront plus tard dont la navigation. Est-ce un manque ? Je ne pense pas car la puissance de Google Maps et Waze a largement été démontré (et reconnu par le grand public).

L’arrivée de la navigation connectée fournie par TomTom et enrichie de la base de données de Google Places pour une recherche simplifiée et optimisée des destinations.

Renault continue donc avec TomTom pour la navigation mais on note l’arrivée des POI Google. Surement issu du partenariat conclue il y a quelques mois avec le moteur de recherche, cela permettra d’avoir accès aux POI (stations essences, commerces, monument) de Google de façon connecté : ils seront toujours à jours et utilisera la puissance de Google : très prometteur !

Les mises à jour « Over The Air », aussi faciles d’usage que sur un smartphone, permettant à l’utilisateur de disposer des versions les plus récentes de ses applications et services.

Une très grosse nouveauté, Renault nous promet des mises à jour aussi simple que sur son smartphone (exit donc la toolbox+clé usb). Vu les galères avec R-Link 2 j’avoue avoir hâte d’en savoir plus et de le voir fonctionner.

Le lancement de l’application smartphone MY Renault pour rester connecté en permanence à son véhicule et aux concessionnaires Renault, gérer ses trajets à distance, localiser son véhicule et d’autres services encore pour faciliter le quotidien.

La fameuse application « My Renault » attendue depuis fort longtemps car annoncée pour l’automne 2017… Pas de commentaire.

2019 – Nouvelle Renault TWINGO

Bref, beaucoup de nouvelles, on sent que c’est une véritable gamme d’Easy Connect qui se profile. L’intégration du mot Easy dans le nom du produit est une sacrée promesse de la part de Renault ! Hâte d’en savoir plus, mais pour le moment je trouve que c’est particulièrement prometteur.

Renault a présenté ensuite la version grande taille dans la Clio V: voir l’article.

3 thoughts on “Easy Link: le nouveau système multimédia de Renault.

  1. MY Renault peut etre une chance de la voir en interaction avec Rlink2…
    L’application était fonctionnelle en novembre 2017 pendant 3 jours…
    Jamais compris pourquoi, elle a été retirée.

    En tout cas, on dirait que c’est la fin des interface constructeurs pour le guidage et c’est une bonne chose.
    Le système sera sans doute plus rapide, les mises à jour carto plus rapide, accès plus facile aux POI (restaurants, attractions, sport…).
    Toutefois, pas d’info si cela se fera en filaire ou wifi (pratique pour les petits parcours)

    • Oui j’ai aussi eu un my Renault fonctionnel quelques temps… Normalement ça devrait être bon pour RLINK2 . Mais oui cette absence de communication a été surprenante.

      Pas d’info pour une réplication wifi, mais la présence de la charge par induction sur la clio 5 (article en approche) pourrait valider cette hypothèse car c’est un prérequis imposé. Renault me donne beaucoup moins d’info sur ce système, ils veulent le faire au compte goutte (ils sont taquins avec moi….)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *