Dernière mise à jour: 06 Nov 2018

Test du Medianav Evolution avec Apple Carplay et Android Auto

Le MediaNav est le système multimédia d’entrée de gamme pour le groupe Renault que l’on retrouve sur les véhicules des marques Dacia et Renault depuis 2012. Il fait parti du paysage. Lors de sa sortie il était déjà présenté comme un système simple et efficace. Il manquait juste l’info trafic, chose corrigée en 2015 avec le MediaNav Evolution.




Mondial de Paris 2018, enfin pardon Paris Motor Show 2018, Renault annonce une nouveauté de taille pour ce système : l’arrivée d’Android Auto et Apple Carplay !

Renault m’a confié un véhicule équipé de ce système plusieurs jours il y a quelques semaines.  Je tiens d’ailleurs à remercier Renault d’avoir permis cet essai alors que le système n’était pas encore commercialisé. C’était certes un prototype mais la version logicielle était la version définitive pour les clients, chose que j’ai pu vérifier sur le stand du Mondial. Depuis maintenant presque 2 ans, il y a réellement une volonté du constructeur d’accélérer dans le domaine des nouvelles technologies notamment depuis que C. Ghosn a déclaré que le futur du Groupe Renault sera « autonome, électrique et connecté ». Cet aperçu en avant-première m’a donc confirmé que les choses bougent du côté de Renault. Pour ce test, le système était monté sur un Captur mais ce Medianav commencera sa vie commerciale sur le Duster II avant un déploiement sur le reste de la gamme.




Extérieurement rien ne permet de distinguer un MediaNav Evolution classique d’un autre équipé de la Réplication smartphone de Google et Apple. En attendant son nom commercial je l’appellerai MediaNav Evolution v2. Dans l’interface, seul un œil averti pourra remarquer des différences dans les options Bluetooth : des intitulés évoquent la réplication smartphone.

Sous le capot cependant cela n’a rien à voir. Jusque là c’était Windows CE qui était utilisé comme système d’exploitation avec un processeur pas très véloce. Changement ici : on passe sur du linux et un processus plus d’actualité (je ne sais pas lequel je cite Renault). Cela se ressent immédiatement dans l’utilisation du système qui est beaucoup plus réactif notamment lors de la saisie des adresses, du calcul de l’itinéraire et de l’affichage de la carte.




J’ai lancé 2 guidages depuis la région parisienne vers Bordeaux et Marseille : le résultat est sans appel. Sur le nouveau système le calcul ne prendra qu’une ou deux secondes alors que l’on devait plutôt attendre une dizaine de seconde sur les anciens (voir le test vidéo à venir). Il n’y a plus ces petites secondes de latence entre les appuis sur l’écran et la prise en compte du « clic » par le système. C’est très agréable. Même sans prendre en compte la réplication, le gain de puissance est appréciable dans l’utilisation au quotidien de ce MediaNav Evolution V2.

Deuxième grosse évolution : l’écran passe à une technologie capacitive (comme nos téléphones) et abandonne donc le résistif. Il n’est donc plus nécessaire d’appuyer sur l’écran, un effleurement délicat est suffisant. L’avantage du capacitif est de permettre le multi point notamment pour les zooms avec 2 doigts. Mais cette possibilité n’est pas mise à contribution dans les menus et écrans « classiques » du MediaNav, seulement dans Android Auto. L’écran manque un petit peu de contraste notamment dans des applications ternes comme Waze, on ne le ressent pas dans les menus « classiques » du MediaNav car les couleurs de l’interface sont vives. Le micro est aussi de meilleure qualité pour correspondre aux cahiers des charges d’Apple et Google pour obtenir la certification Carplay et Android Auto.  Ces certifications sont assez contraignantes et je sais qu’il y a un « ouf » de soulagement quand elle est obtenue chez les constructeurs.

Comme sur les R-Link 1 et 2 il est nécessaire de brancher le téléphone en USB. La puissance électrique de la prise a été augmentée, le smartphone se recharge donc rapidement maintenant. Après le branchement, sur l’écran d’accueil du MediaNav Evolution v2 apparait l’icône correspondant à Android Auto ou Apple Carplay (suivant votre téléphone). Un simple appui sur le bouton lance instantanément la réplication : simple et efficace. Inutile de sortir le mode d’emploi.

Première impression : c’est rapide et fluide. J’ai testé avec Android Auto et on retrouve directement toutes nos applications habituelles. Cependant comme pour le R-Link 1 et le R-Link 2 7 pouces (le petit écran paysage), la température extérieure n’est plus affichée, agaçant, mais ce n’est pas la faute de Renault. Vivement que Google permette cet affichage.




Autre petit point irritant : l’emplacement du port USB. Celui-ci est inchangé au-dessus de l’écran : le câble USB passe donc élégamment devant l’affichage (surtout agaçant pour le passager).

Lorsqu’un téléphone compatible est branché, les boutons Média et Téléphone du menu d’accueil du MediaNav renvoient directement sur les fonctions correspondantes de la réplication, ce sont des raccourcis efficaces et pratiques. On regrette qu’un raccourci équivalent n’existe pas pour arriver directement dans la partie navigation de la réplication.

Après ce n’est que du bonheur : on retrouve toutes nos applications habituelles. Pour la partie navigation Google Maps et Waze s’exécutent très bien. On profite alors de la puissance de ses applications avec notamment un info trafic extrêmement efficace (et les alertes avec Waze) et une base de données toujours à jour (coucou les 80km/h). La proposition de destinations dans Google Maps est toujours autant un régal à utiliser. En effet, suivant le contexte et les infos trouver dans votre agenda Google des destinations seront directement proposées, il n’y a plus qu’à cliquer dessus pour lancer le guidage !

La commande vocale est réactive et on n’est pas obligé de donner des ordres de robot pour lancer un guidage (comme R-Link 1&2). On retrouve la puissance de Google/Apple : c’est agréable à utiliser car naturel. De plus, Google Now et Siri permettent d’exécuter des tâches facilement comme dicter un texto ou noter des rappels. Une fois qu’on y a pris goût c’est assez dur de s’en passer.




Pour la partie audio on pourra naturellement profiter des applications comme Deezer ou Spotify intégralement contrôlable depuis l’écran. Certes on pouvait en profiter avant via le Bluetooth mais le choix des playlists se faisait via le smartphone ce qui n’était pas recommandé en conduisant.

J’ai d’ailleurs testé l’application Simple Radio qui permet de bénéficier des radios via la 3G/4G de son téléphone quelque soit notre emplacement sur le territoire (ou en Europe avec notamment le roaming gratuit). Déjà on peut écouter des radios locales (comme Oui FM non disponible partout) mais en plus la qualité est bien meilleure que la FM. Je détaillerai un test plus précis sur cette application qui vaut le coup d’œil.

Il y a quelque chose de très agréable avec la réplication. Quelque soit le véhicule je retrouve mes applications, mes favoris de navigation, mes réglages, mes playlists et la même interface. Il y a un côté très satisfaisant de n’avoir qu’à brancher son smartphone pour retrouver son univers. Comme d’habitude, on peut mixer la navigation du MediaNav avec une source audio issus d’Android Auto/Carplay et vice versa.




Autre chose : ce n’est pas un univers figé. Il suffit qu’un développeur rende compatible son application avec Android Auto/Carplay pour qu’elle soit immédiatement disponible sans attendre que Renault publie une mise à jour. Par exemple quand Apple a décidé d’ouvrir la fonction navigation de Carplay (jusque-là réservée Apple Plans), immédiatement Google Maps et Waze ont fait en sorte que leurs applications deviennent compatibles en septembre. Coyote a aussi annoncé qu’ils arriveraient prochainement sur la plateforme (pas d’annonce pour Android auto pour le moment). Cela sans aucune intervention de Renault : on gagne donc en réactivité.

Je rappelle au passage que la fluidité d’Android Auto est directement lié à la puissance de votre smartphone. Je l’ai très bien constaté entre un smartphone de 2014 et un autre de 2018. Le câble a aussi son importance : un câble de mauvaise qualité peut entraîner des coupures, des bugs d’affichage voire l’impossibilité d’activer la réplication. Si vous avez des problèmes, le câble est la première chose à vérifier.




Enfin, si vous êtes dans une zone sans la moindre couverture réseau (coucou la Creuse), la réplication marchera difficilement car la connexion internet est importante pour beaucoup d’application.

On notera que pour faire les mises à jour cartographiques et systèmes il faudra passer par un nouveau site et un nouveau logiciel à installer sur l’ordinateur. Que ce soit le site ou le logiciel, ils semblent beaucoup plus dans les standards actuels en termes de design, d’ergonomie et de facilité d’utilisation. On ne va pas se plaindre même si ça fait un énième portail et logiciel pour les clients Renault. Un portail et logiciel unique pour tous les systèmes Renault/Dacia un jour?

Tout se fait à travers le logiciel : achat et téléchargement des cartes. Comme l’actuel MediaNav, vous avez 90 jours pour bénéficier gratuitement de la carte la plus à jour pour un véhicule neuf.

On peut consulter l’ensemble des cartes et leurs prix à cette adresse :

https://dacia.welcome.naviextras.com/available_contents_fr.html

En conclusion, la réplication smartphone apporte vraiment ce qui manquait au Medianav : une ouverture vers le monde des applications smartphones. Mais cet apport ne se fait pas en dénaturant le produit. Le Medianav s’est toujours remarqué par sa simplicité d’utilisation : simple et efficace. Android Auto et Carplay correspondent parfaitement à cette philosophie et lui permet de revenir dans la course tout en gardant son tarif très attractif. Bien joué Renault.

Je rappelle qu’il n’est pas possible de rajouter Android Auto et Apple Carplay sur les anciens MediaNav.

Galerie complète.

 

 

4 thoughts on “Test du Medianav Evolution avec Apple Carplay et Android Auto

  1. Salut !
    Et est-ce que tu penses qu’il sera possible de faire changer notre MediaNav Evolution par ce nouveau modèle (chez le concessionnaire par exemple).

    Merci !

  2. Bonsoir,

    Si tu es disposé à débourser 1.000 € hors placement pour un Media Nav Evolution v2 neuf comme accessoire chez RENAULT/DACIA, alors oui.
    Et avec l’installation, tu peux tabler sur environ 1.300 € …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *