Dernière mise à jour: 05 Déc 2013

Test R-Link 1

Premier contact avec le véhicule pour le WE : une Clio IV GT bleu malte. Belle voiture et premier contact dynamique car je n’avais connu le véhicule qu’en statique lors des salons. Si le moteur n’a normalement aucune incidence sur le système de navigation on va vite voir que c’est ici le cas. La version GT, donc issus de la gamme sportive de Renault, implique la disparition de certaines fonctionnalités (l’application Eco2) mais l’apparition d’autres : R-Sound et RS-Control.

 


 

5c5d264581cc6d604f5ffa99c47cff61 B98GT_575x392_12

Oui j’ai bien parlé d’applications, d’apps, comme on en trouve sur les Smartphones et autres tablettes. On a ici un GPS permettant, via une connexion internet, de télécharger des applications et donc de rajouter des fonctionnalités. « Ceci est une révolution! » : les systèmes GPS ne sont donc plus figés lors de l’achat du véhicule et pourront évoluer.

Le GPS est donc constitué d’un écran tactile de 7 pouces qui vient se loger au centre de la planche de bord à portée de doigts.

Si vous désirez plus de détails sur les caractéristiques du système merci de vous rendre sur cette page.

Premier démarrage, je quitte le parc presse de Renault et constate que le véhicule ne me localise pas dans la bonne rue !Il a fallu 5 bonnes minutes de roulage pour que je sois localisé au bonne endroit, un peu long quand même et surtout inattendu. Car ce genre de problème de localisation apparait lorsque le véhicule a été déplacé système éteint donc en camion ou bateau. Peut-être que c’était le cas ici mais ça surprend un peu surtout pour un test consacré à un système GPS. Je précise que ce bug ne s’est pas reproduit du WE.

2013-10-11 17.26.23

Le premier contact est simple, beaucoup de choses sont logiques et on rentre assez rapidement une destination. La saisie se fait par le clavier virtuel qui bizarrement par défaut est configuré en ABCDE. Sincèrement les personnes ne sont-elles pas plus habituées à un clavier AZERTY même en tactile surtout depuis la vague smartphone ? Incompréhensible que ce soit le clavier par défaut, heureusement le passage en AZERTY est aisé et rapide dans les réglages. La navigation passe en pleine écran, ça change du petit écran du Carminat TomTom. La partie navigation reste géré par TomTom on retrouve donc les graphismes et indications de la marque : c’est efficace même si je trouve que le zoom automatique 2D est un peu éloigné et celui 3D un peu trop rapproché. Comme tout bon TomTom qui se respecte ça saccade ! Serait-il possible d’avoir une carte qui défile de façon fluide ? Nous sommes en 2013 ! Quelque chose que je pouvais accepter sur un système sorti en 2005 ne l’est plus en 2013. La navigation sur la carte (juste se déplacer) est fastidieuse et lente. Le Carminat Navigation et communication est beaucoup plus rapide (sorti en 2005 !) pour ça.

IMG_3818IMG_3815

Petite question : quand est-ce qu’un mode « Autoroute » sera intégré dans les systèmes ? Ce sont les GPS autonomes Michelin (2005-2006) qui avaient intégré cette fonctionnalité tellement logique. Lorsque nous sommes sur l’Autoroute avec le prochain changement de direction dans plus de 10 km quel est l’intérêt d’avoir un zoom toujours aussi élevé à part ne donner aucune visibilité sur le parcours globale et le trafic aux alentours ? Lorsque je suis sur l’autoroute sur de grands trajets je passe toujours en 2D avec une grande échelle permettant de voir loin ! C’est une fonctionnalité qui n’est pas difficile à mettre en place mais qui serait pratique.

IMG_3960 IMG_3959

Fermons cette parenthèse sur le zoom.

La gestion du trafic avec Trafic TomTom (option payante avec TomTom Live) est un pur régal. Cela fait un moment qu’on sent que l’info trafic classique TMC (transmise par le RDS des ondes FM) est à bout de souffle : nombre d’informations limitées, réactivité… Je n’ai pas pu faire la comparaison en photo avec le Carminat Navigation & Communication mais ça aurait vraiment été cruel. La prise de cette option à mon sens ne se pose même pas tellement elle apporte un plus indéniable. Vous l’avez compris je  suis enthousiaste par cette fonctionnalité TomTom qu’on retrouve sur les nomades et le Carminat TomTom Live.

IMG_3969 IMG_3894

La navigation est très claire, l’affichage des panneaux d’autoroute participe à la qualité de celle-ci. Pas vraiment de critique à faire là dessus, R-Link est bon GPS. Une fois que la destination est rentrée il vous guidera sans problème ni difficulté.

L’application des prix des carburants proposé aussi avec le pack Live de TomTom permet d’afficher le prix des carburants autour de nous. Très pratique on peut trier par distance ou par prix. Un jeu de couleur nous permet de tout de suite voir les moins chères.

 


 

Ergonomie générale.

Si le système est facile à appréhender, il y a quand même selon moi quelques soucis d’ergonomie. L’écran tactile impose beaucoup plus de manipulation que sur les anciens systèmes et impose nécessairement de quitter les yeux de la route. Avec un joystick on peut manipuler le système à l’aveugle, ici ce n’est pas possible et on regarder précisément où l’on appuie avec le doigt.

Si l’on veut changer de source : 3 appuis (Option > Changer source > Sélection de la source).

Je pense que le système est beaucoup plus pratique à utiliser sur les véhicules qui disposent de la façade et du joystick car cela permet des raccourcis efficaces. Sur tous les systèmes il y a deux boutons de défilement mais ils ne servent que pour se déplacer dans des listes. Impossible de les utiliser sur l’écran d’accueil pour changer de chansons ou lors de navigation pour changer facilement d’échelle, dommage! Par contre, comme n’importe quel système, le bouton home est très appréciable!

IMG_2483

D’ailleurs Renault inaugure une page de favoris symbolisé par l’étoile dans le menu d’accueil. On se retrouve sur une page avec 4 onglets : Navigation, Média Téléphone et Application. Pour chaque onglet on peut mettre 6 favoris. On évite ainsi beaucoup de manipulation inutile. Cette idée de favoris est excellente !

IMG_3905 IMG_3906 IMG_3889

Le système est dans son ensemble … lent. La faute à un processeur de seulement 800 Mhz Cortex A8, ce n’est pas tout jeune, la RAM ne doit pas non plus être mirobolante. Quand on arrive d’un smartphone ou d’une tablette la comparaison est cruelle. L’écran résistif n’aide pas car il manque de réactivité. Renault semble avoir négligé cet aspect-là et il est pourtant très important pour les utilisateurs car c’est la première impression que donne le système. Concernant le tactile résistif je sais qu’il n’était pas possible de mettre un capacitif (comme les smartphones et tablettes) pour des raisons de coûts mais ce résistif-là n’est pas fameux.

L’écran d’accueil semble personnalisable mais on ne va pas très loin… Dans les paramètres on a droit à quelques écrans prédéfinis. Sur la Clio GT on en a droit à 2 (seulement !). Soit juste le widget média ou alors en plus celui du RS-Monitor. Vous vouliez rajouter l’affichage du Coyote ? Non, ce n’est pas possible. Changer l’ordre ? Non plus. Dommage.

IMG_3909 IMG_3910

Sur un véhicule sportive (ici une Clio GT), j’avais accès aux écrans 4 et 5. Si on avait été sur un véhicule ZE ou thermique classique on aurait eu accès aux autres combinaisons d’écran possible avec les point Eco2 par exemple. Dans mon cas comme la numérotation commençait à 4, je pouvais légitimement me demander où étaient les trois premiers. Un peu brouillon.

LIRE LA SUITE DU TEST 2/2

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *