Dernière mise à jour: 26 Fév 2015

Test R-Link suite

La commande vocale

Renault a développé son propre système de commande vocale. Celui-ci permet de mieux prendre en compte l’environnement bruyant d’une voiture. Concrètement, cette commande vocale permet de lancer un guidage en dictant son adresse (pas besoin de la saisir à l’écran) ou d’appeler directement un contact du téléphone. Pas besoin d’enregistrer des repères vocaux comme sur le Carminat Navigation et Communication : le système reconnait et analyse votre commande. La reconnaissance fonctionne! La commande vocale se lance depuis un bouton directement accessible sur le volant, un bon point. Après chaque commande un bip se fait entendre pour signaler que le système est en train d’analyser.

img_1717

L’analyse se fait en local et non sur des serveurs distants comme sur Google Now ou Siri (la connexion EDGE ne le permet pas), or le processeur étant ce qu’il est, l’analyse dure plusieurs longues secondes.


commande vocale navigation r-link par GPS-Carminat

 


 

La connexion internet / Store

La connexion internet est faite par un modem EDGE intégré dans le véhicule utilisant le réseau Orange. Toutes les connexions du véhicule vont vers un seul point les serveurs Renault qui redispatche ensuite vers les services externes (TomTom, Coyote…). Renault contrôle donc toutes les données du véhicule.

L’EDGE n’est pas rapide et ça se ressent directement lors de l’utilisation de services en ligne avec évidemment le store Renault à chaque chargement de page. La présentation est pas trop mal, le seul point noir est pour moi la fiche des apps qui est un peu brouillonne : on ne va pas à l’essentiel. Si une application est trop lourde, un message nous invitera à la télécharger depuis son ordinateur et de la copier sur la carte SD du véhicule.

Lors de l’appairage d’une téléphone en Bluetooth on peut constater qu’il y a 3 icones : le kit main libre du téléphone, le streaming bluetooth pour la music et le partage de la connexion internet du téléphone. Si les deux premiers fonctionnaient impossible d’activer le deuxième qui serait pourtant très pratique : utilisant la puce 3G/4G de son téléphone la connexion serait plus rapide et éviterait d’avoir à activer la puce EDGE du véhicule.

IMG_3908 IMG_3907 IMG_3851 IMG_3850 IMG_3849 IMG_3847 IMG_3846

 

 

Bugs.

La sortie du système a été retardée pour cause de bugs. On ne peut pas reprocher à Renault de vouloir sortir un système finalisé. Malgré ce retard force est de constater que c’est loin d’être parfait et qu’il y a cette étrange impression de première version V1. Lors du Mondial de l’automobile de Paris 2012 le système était présenté au public pour la première fois et lors de sa prise en main j’avais trouvé quelques bugs, rien d’alarmant pour un système non commercialisé et encore en développement même si ce pour une présentation au public ce n’est pas top. Le problème est lorsque je trouve aujourd’hui encore ces mêmes bugs. Par exemple à un certain zoom sur Paris la moitié de la carte est verte : pas très dur à trouver… Autre exemple lorsqu’on se trouve dans certaines applications comme le Store les icones du bandeau supérieures sont fausses : il indique que le téléphone n’est plus connecté alors qu’il l’est toujours. Lors de la lecture d’une chanson par Bluetooth, une fois mis en pause impossible de la relancer.

Pleins de petits détails qui agacent. D’autant plus que c’est la première fois que j’ai cette impression avec Renault. Jusqu’à maintenant Renault avait toujours livré des systèmes très stables. Renault semblerait être tombé dans un travers de la société électronique : sortir un produit buggé qu’on pourra corriger plus tard avec des mises à jour. Les exemples ne manquent pas avec les smartphones, télévisions et jeux vidéo !

IMG_3816

 

Cloud ?

Le cloud existe depuis maintenant plusieurs années il s’agit du stockage sur Internet d’informations pour les sauvegarder et les retrouver depuis n’importe quel appareil. Lier ses contacts avec son compte Gmail par exemple permet de changer de téléphone sans jamais les perdre. Pourquoi on n’a toujours pas un système équivalent pour le carnet d’adresse du GPS ? C’est agaçant de les perdre à chaque changement de véhicule. J’évoquais déjà cette problématique dans cet article en 2011. Au lieu de développer des clients twitter ou mail à l’utilité plus que douteuse dans une voiture, il aurait mieux fallu développer l’aspect cloud avec My Renault.

Pouvoir gérer son carnet d’adresse de chez soi depuis son canapé, ça serait bien ! Planifier un itinéraire depuis son lit sur son ordinateur/tablette/smartphone et l’envoyer au véhicule ça serait bien ! Pouvoir avoir une application sur son smartphone pour savoir où l’on a garé son véhicule ça serait bien. Pouvoir accéder à l’historique des stations-services utilisées avec le prix ça serait bien.

Avant de s’éparpiller il serait bien de se recentrer sur des applications ayant une réelle valeur ajoutée pour le conducteur !

 


 

Mise à jour du système.

Pour mettre à jour votre système ou installer des applications lourdes il faudra installer sur votre ordinateur un tout petit programme qui se chargera de mettre à jour votre carte SD : R-Link Tool Box. Attention ce programme est différent de TomTom Home utilisé pour les Carminat TomTom & Live. Il n’est pas possible ici de gérer les POI ou le carnet d’adresse…..

rlink IMG_3801

 

Conclusion.

Le R-Link je l’attendais depuis sa première apparition lors d’un salon technologique à Paris en décembre 2011 (oui ça date !). Il promettait beaucoup de choses qui allaient dans le bon sens : évolutivités, connectivités. Mais je suis légèrement sceptique du produit final. Il y a cette impression de première version. On a beaucoup de bonnes idées mais une impression de ne pas être allé au bout des choses. Face aux mauvais retours de la presse je ne voulais pas me précipiter pour laisser le temps à Renault de corriger des bugs de jeunesse.

Le système fait son job, il vous guidera bien jusqu’à votre destination et vous permettra de profiter de la meilleure info trafic du marché avec un grand écran. Les applications téléchargeables sont un énorme plus et promettent énormément de choses. La taille de l’écran est vraiment appréciable et permet une manipulation aisée du système.

J’espère que Renault va revoir sa copie efficacement pour proposer des mises à jour rapidement pour corriger les petits bugs et réfléchir à la prochaine version du système. Avec des mises à jour on peut déjà corriger beaucoup des défauts.

 Test de l’application Coyote

PAGE PRECEDENTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *