Dernière mise à jour: 19 Juil 2017

R&Go – La navigation

Arrivons à partie concernant l’énorme plus du logiciel : la navigation.

Screenshot_2014-12-08-14-52-19

Renault a encapsulé dans son logiciel un logiciel de navigation qui était déjà disponible sur les stores : Copilot. En le connectant à un système R&Go la version premium est immédiatement activée permettant de se retrouver avec un logiciel complet.

Screenshot_2014-12-11-09-39-44

 


On sent que c’est une encapsulation car on retrouve des commandes dans le style de l’application R&Go (les grosses touches noires) et les commandes de l’appli Copilot classique. Il y a donc un petit temps d’adaptation surtout que les boutons sont petits et ne sont pas fait pour être utilisés de loin lorsque le smartphone est accroché à sa pince.

Screenshot_2014-12-08-14-51-47 Screenshot_2014-12-08-14-51-38

On va pouvoir créer un compte au début pour conserver ses favoris si on change de téléphone (Renault, ça fait 10 ans qu’on la réclame cette fonctions sur les GPS intégrés !). Ensuite on va pouvoir choisir le pays pour lequel on va télécharger la carte. Bonne nouvelle, la carte étant stockée sur l’appareil inutile d’avoir un gros forfait data mais surtout inutile d’avoir du réseau pour conserver le guidage ou faire des recherches contrairement aux solutions concurrentes comme Google Map, Apple Plan ou Waze. Autre avantage, la batterie sera moins sollicitée. Bonne chose : il est possible de reprendre le téléchargement plus tard si vous l’interrompez.

Screenshot_2014-12-08-14-54-27 Screenshot_2014-12-08-14-54-39 Screenshot_2014-12-08-14-54-59 Screenshot_2014-12-08-14-55-23Screenshot_2014-12-08-14-56-09

Choisissez bien le pays car on a droit un seul pays gratuit ! Dans le cas de la France la carte pèse 572 Mo (moins au moment du test). Si vous désirez d’autres pays, il faudra acheter l’Europe pour 29.99€. A vérifier mais il me semble que les mises à jour des cartes sont garanties, inutile de repasser à la caisse chaque année pour être à jour !


Les paramètres de l’application sont très nombreux, vous pourrez vraiment la paramétrer comme vous le souhaitez, c’est vraiment agréable !

La navigation utilise la puce GPS du téléphone, la précision est donc passable comme tout appareil mobile par rapport à un système intégré.

Screenshot_2014-12-11-16-57-45

La saisie d’adresse est rapide et le système propose beaucoup de POI par contre il faut sélectionner « Plus de catégories » pour les voir.

Screenshot_2015-01-14-17-38-29 Screenshot_2015-01-14-17-39-10

Si l’application n’utilise pas de DATA pour la carte elle peut en utiliser pour l’info trafic ou si vous rechercher une adresse avec l’option google par exemple.

Sur l’autoroute on constatera avec bonheur la présence de la modélisation des échangeurs d’autoroute. Il est possible d’être en 2D ou en 3D avec un zoom qui s’adapte suivant la situation.

Screenshot_2014-12-15-18-59-07

Comparaison avec Google Maps

Screenshot_2014-12-15-19-00-03 Screenshot_2014-12-15-18-59-58

 

On va dire que dans certaines situations la carte et les indications manquent un peu de finesse.

Screenshot_2014-12-15-12-19-50

Petite comparaison entre Google Maps et R&Go:

Screenshot_2014-12-15-18-52-16 Screenshot_2014-12-15-18-52-05 Screenshot_2014-12-15-18-51-58 Screenshot_2014-12-15-18-51-51 Screenshot_2014-12-15-18-51-40

Les indications vocales de navigation sont diffusées dans les hauts parleurs de l’autoradio  tout en baissant la musique de la musique, bon point.

Par contre petit bug, la synthèse vocale google de mon portable n’était pas installée (intentionnel de ma part), la navigation essayait de faire des annonces vocales (même après les avoir désactivé dans les paramètres) donc le système réduisait le volume de la navigation pour ne rien dire. J’ai mis un petit moment à comprendre l’origine du problème, j’espère qu’une mise à jour de l’application corrigera le problème.

Pour le fun j’ai voulu essayer de mettre une nexus 7. : déjà la pince le permet. Au lancement de l’application je constate, à ma grande surprise, que l’application R&Go a été adaptée aux tablettes ! On se retrouve avec un mini R-Link dans la Twingo et c’est vraiment efficace. Par contre la connexion Bluetooth étant monopolisée par la Tablette on perd le côté mains libres et la partie connectée pour l’info trafic (sauf en connectant la tablette en wifi au smartphone qui serait en hotspot mais ça commence à devenir un sacré bricolage à chaque fois qu’on prend la voiture…) Le mieux étant je pense une phablette (Galaxy Note par exemple).

Screenshot_2014-12-15-12-08-56

Pour l’écran d’accueil on peut mettre une vignette de plus et on remarque les raccourcis toujours présent sur la gauche. Sur le téléphone pour revenir facilement à l’écran d’accueil il faut faire un glisser depuis le bord gauche.

En Navigation on peut afficher les prochains changements de directions sur la partie droite aidant encore plus la compréhension des changements de direction. Pour changer d’écran il faut appuyer sur le bouton central entre l’heure d’arrivée et la distance restante.

Screenshot_2014-12-15-19-22-46

Par contre petit bug : on sélectionne l’écran ci-dessous.

Screenshot_2014-12-15-16-59-51

On revient à l’accueil.

On retourne dans l’application Navigation, la partie droite s’est modifiée toute seule, agaçant…

Screenshot_2014-12-15-15-03-21

Petit détail agaçant: une notification un peu collante qui reste affichée même lorsqu’on a quitté l’application.

Pour conclure, le système R&Go est un système d’entrée de gamme très astucieux regorgeant de bonnes idées et qui sera parfait pour de la navigation ponctuelle. Effectivement le fait de mettre le téléphone sur la pince, le brancher, lancer l’application sera toujours plus contraignant qu’un système intégré. Mais comme il est de série s’est une très bonne chose. C’est avec regret que je redonne cette Twingo 3 rouge très mignonne.

Le top serait que Renault développe sa propre application de navigation ou alors adapte plus Copilot pour bénéficier d’une meilleur intégration dans l’ensemble de l’application R&Go.

Galerie:

One thought on “R&Go – La navigation

  1. Le système de navigation semble en effet très complet ! Le fait d’installer le téléphone sur la pince, le passer en bluetooth, etc. est un geste qui est devenu anodin pour de nombreux automobilistes. Pour une utilisation ponctuelle ça peut être « suffisant » mais c’est vrai que rien ne vaut la navigation intégrée pour une utilisation plus régulière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *