Dernière mise à jour: 17 Sep 2012

Renault Bass Reflex, Le système Audio de la Clio IV

Si l’Audio dans les années 2000 avait stagné chez Renault, la sortie de la Mégane 3 avec le Plug & Music a permis à Renault de se remettre en mouvement. Pour améliorer l’audio il y a eu la mauvaise expérience avec Cabasse (à part pour les systèmes couplé avec le Carminat Navigation & Communication) qui s’est grandement amélioré avec l’arrivé de Bose sur la Mégane et les véhicules supérieurs (à l’exception de l’Espace…). Avec la Clio IV, Renault progresse encore et le montre.

C’est donc à bord d’un prototype monté sur Clio III (ils ne voulaient vraiment pas qu’on touche à la Clio IV) que Renault nous a présenté ses avancées en audio. Il faut savoir que dans la très grande majorité du monde automobile, les haut-parleurs dans les portières utilisent l’ensemble de la portière comme caisse de résonnance. Cela ne produit pas un son particulièrement clair mais peut aussi engendrer des vibrations qui s’entendent et qui sont très désagréables.

Renault Bass Reflex

Renault a donc décidé d’utiliser le principe de tuyère acoustique. Ce n’est pas un système particulièrement répandu. Il a été imaginé par Jean-Pierre Morkerken qui en utilisant les principes de la mécanique des fluides, se rapprochant donc de ce qui se fait dans l’aérospatial et notamment pour les sorties de tuyère de fusée, a trouvé une forme d’évent qui réduit significativement les turbulences et améliore l’écoulement. Ce système permet donc de réduire le volume du caisson et le diamètre de l’évent tout en profitant d’un son plus clair avec une gamme de fréquence plus vaste.

Monsieur Morkerken a déposé les brevets sur cette technologie et à monté une société pour vendre son produit. Renault a commencé à s’intéresser à cette technologie en demandant un prototype pour reproduire les sons dans l’habitacle lors de la conception des véhicules. C’est n’est qu’après que Renault a décidé de l’intégrer dans les systèmes audio livrés  avec les véhicules. C’est la Clio IV qui inaugure cette solution technique.

Dès que le CD se lance on entend que ce n’est pas un système classique de Clio : les percussions sont franches, précises et nettes. Je précise que le test a été fait avec un autoradio classique de Clio III. Je demande où se trouve le caisson de basse car lorsque j’augmente le volume tout le spectre de fréquence suit contrairement à d’habitude où les basses fréquences sont rapidement larguées face aux aigus stridents. Aucun caisson de basse, là cette technologie montre son potentiel ! Les ingénieurs me disent que c’est équivalent à des enceintes de salon de 30L. Sincèrement je ne sais pas, je n’avais pas pensé à venir avec mes enceintes pour comparer mais on ne peut pas nier la performance face à la qualité du rendu sonore.

Ce système sera de série sur toutes les Clio. Par contre il y aura 3 niveaux de qualité :

  1. Juste le Bass Reflex dans les portières à l’avant
  2. Basse Reflex + haut-parleur classique dans la portière arrière
  3. Basse Reflex + speaker dans la planche de bord + haut-parleurs à l’arrière.

Aucune information concernant les prix et niveaux de finition. Une chose est certaine : Le système Bose ne devrait jamais descendre sur Clio IV.

Vivement un essai plus approfondi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *